Un bel avenir pour la Vente Directe !

Par Ronan Bouquet, Directeur Associé de Nora Ys

La Vente Directe est, en France et ailleurs, un mode de distribution en plein boom : les effectifs de VDI (Vendeurs à Domicile Indépendants) ont doublé en 5 ans et mécaniquement les CA associés aussi. En France, malgré ces résultats exceptionnels, le potentiel reste encore énorme avec un taux d'emploi de 11 pour 1000, là où les moyennes tournent à 20 pour 1000 en Europe et 80 pour 1000 aux Etats-Unis. Pourquoi un tel engouement ? Pour 2 raisons principales : le service exceptionnel qu'apporte ce mode de distribution et les compléments de revenus non négligeables qu'il fournit. La première apporte les clients, la deuxième apporte les vendeurs. Le service aux clients, en Vente Directe, ne peut être meilleur ailleurs : la cliente achète après avoir vu, touché, sous-pesé, essayé dans un cadre convivial, souvent au domicile d'une amie. Elle est conseillée par des personnes objectives et honnêtes : ses amies. Elle passe un bon moment. Elle commande sereinement, sans être poussée à l'achat. 



Elle change d'avis ? Elle peut se rétracter dans le délai légal imparti. Elle est sur-protégée et c'est bien car cela lui apporte la confiance nécessaire pour venir et revenir. Parallèlement, le besoin de complément de revenu est de plus en plus fort et touche tout le monde : tout augmente sauf les salaires. Les masses salariales sont restreintes, contraintes, le plaisir à travailler a souvent déserté les entreprises traditionnelles. La Vente Directe donne ce complément de revenu qui fait souvent défaut, paie les vacances et les loisirs. Elle redonne goût et plaisir à travailler en redonnant de la liberté et de l'autonomie. Il y aussi, de manière très présente, l'idée pour les acteurs de la Vente Directe (clientes, hôtesses et conseillères) d'une économie collaborative : "j'achète en Vente directe car je sais que cela profite à mes amies, financièrement ou affectivement", c'est le ciment du réseau. Les bijoux créateurs ont un bel avenir en Vente Directe. Il sont attractifs pour les futures vendeuses qui y voient un produit plaisir, un univers valorisant, une plus grande facilité dans la présentation et dans la vente, des montants de CA importants et donc des commissions qui le sont proportionnellement. Ils sont tout autant attractifs pour les Clientes : des bijoux exclusifs et tendances, un plaisir que l'on s'accorde encore sans gréver le budget familial. Le plaisir d'acheter se mêle au plaisir de vendre et de se côtoyer... Chacun y trouve son compte. Que demander de plus ?


Retour au blog